L’Espoir

L’Espoir

Prisonnier d’une goutte de rosée sur une feuille fanée.

Silencieux ; minuscule.

Enfoui entre les pages d’un livre sur la mort.

Invisible ; prêt.

Tressé dans les mouvements d’un monde désarticulé.

Entremêlé dans les cris des oiseaux migrateurs.

Extase. Ou désespoir.

Emergeant d’un chagrin que rien n’apaise.

Renaissant des cendres d’une âme qui refuse de mourir.

Abandon. Ou foi.

Recueilli au creux des mains jointes pour prier.

Réel ; ardent.

Murmurant les mots d’une voix intime et secrète.

Doux ; fidèle.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s